L’individu est lui-même une énergie. Le fait d’incorporer un énergie divine comme s’il s’agissait de développer sa propre énergie de pouvoir, que l’on appelle aussi kundalini ou d’incorporer une énergie spécifique pouvant lui donner par exemple l’esprit, comme disent certains. Cette énergie là ne s’éveille pas à un moment particulier, cyclique prévu. Il est dans la volonté de l’individu de la développer. Naturellement, s’il a eu la volonté de la développer autrefois, et qu’il ait déjà en lui cette force, immanquablement, même s’il est un bébé de deux mois, il la possédera à la naissance. L’individu qui n’a jamais voulu être de bonne volonté, pourra mourir cent fois et renaître cent fois, il ne la possédera jamais. Donc, l’énergie divine, visualisée comme une descente, donnant l’âme en fait, mais l’âme en tant que lumière, cette énergie descend, lorsque l’individu le veut, quand lui-même fait les démarches, pour être la coupe qui va la recevoir.