Tu pars, ce soir, à ta maison d’hiver,

à ta maison d’automne, de printemps et d’été.

Tu pars, ce soir, pour ta demeure perpétuelle,

pour ton lit éternel, pour ton éternel repos.

Dors, ce soir, sur le sein de la Mère.

Dors, bien-aimé(e), pendant qu’elle t’apaise.

Dors, cette nuit, dans les bras de la Vierge.

Dors, bien-aimé(e), pendant qu’elle t’embrasse.

Le grand repos de Jésus le repos incomparable de Jésus.

Le repos des plaies de Jésus.

Le repos de la peine de Jésus.

Le jeune repos de Jésus.

Le repos du baiser, de la paix et de la gloire de Jésus.

L’ombre de la mort se pose sur ton visage, bien-aimé(e) ;

mais le Jésus de grâce a sa main sur toi.

Près de la Trinité, adieu à tes douleurs.

Le Christ se tient devant toi,

et la paix est dans sa pensée.

Dors, ô dors ! dans le calme du calme.

Dors, ô dors ! dans la guidance de la guidance.

Dors, ô dors ! dans l’amour de tout Amour.

Dors, bien-aimé(e), dans le Seigneur de la vie.

Dors, bien-aimé(e), dans le Dieu de la Vie.