La relation que la plupart des gens ont à la nature a souvent été pour moi une source de curiosité, voire d’étonnement.

En y réfléchissant, j’ai l’impression de distinguer un lien étroit entre le rapport de l’être humain au divin et son rapport à la nature. Lorsque sa relation à la religion évolue, cela influence sa relation à la nature, et inversement.

J’ai eu envie de prendre un peu de hauteur pour y voir plus clair, ce sujet me semblant d’actualité. J’imagine qu’un spécialiste de l’étude comparée des religions y trouvera à redire mais l’idée n’est pas ici de faire une thèse de doctorat…